Une fois de plus, on voit à la télé des musulmans au visage haineux défiler en scandant des menaces de mort, en tirant en l'air. On entend parler d'églises mises à sac et même du meurtre d'une religieuse. Quand on fouille un peu, on s'aperçoit qu'il n'est absolument pas prouvé que ce meurtre ait un rapport quelconque avec ce propos du pape et que ces manifestations violentes que l'on voit sont très largement minoritaires. Ca fait vraiment penser que les musulmans ne sont que des gens violents. Genre "Si tu me dis que chuis violent, ch'te casse ta tête".

Comment veut-on que les gens qui voient ces images ne fassent pas l'amalgame ? Les images sont retenues, mais souvent le texte qui va avec n'est pas écouté ou pas lu. Seules les images choc sont retenues.

Au lieu de cela, on peut lire les déclarations des représentants musulmans qui regrettent ces propos et demandent des excuses, ce que je peux parfaitement comprendre. Mais il n'appellent pas à la violence, au contraire. Ils parlent de méconnaissance de l'Islam, d'erreur du pape dans les circonstances actuelles et demandent de mettre un terme définitivement à la confusion. Des propos en fait très modérés, pas du tout agressifs.

Ce sont donc bien les médias qui ne savent montrer que les images les plus choquantes et qui nous font associer les musulmans à la violence. Ce n'est pas parce que quelques groupes d'illuminés dangeureux posent des bombes, qu'ils représentent le monde musulman qui d'ailleurs les rejettent pour la plupart. Quand verra-t-on à la télé des images de musulmans qui s'embrassent, qui fraternisent avec des chrétiens ou des juifs ? Si, si, ça existe et plus souvent qu'on ne le croit.

Disons-le une fois de plus et entendez-le : le Coran est, au même titre que la Bible, un message d'amour et de paix. Si on peut en effet trouver des versets violents dans le Coran, je peux aussi en trouver dans la Bible très facilement. Et tout cela n'est qu'une question d'interprétation et de contexte au moment où ces textes ont été écrits.