Evidemment, moi aussi, je rêverais de partir dans l'espace, de vivre une histoire de science-fiction, d'avoir une expérience inoubliable qui changerait ma vie. Mais je crois bien que le prix du billet gâcherait un peu ma joie.

Quand on pense à tout ce qu'on aurait pu faire avec cet argent : des hôpitaux, des écoles, des puits, des prothèses, de la nourriture pour les africains en famine, de la recherche contre le cancer ou le Sida ou tout simplement des aides dans son propre pays qui n'est pas exempt de populations en détresse. Je ne peux pas m'empêcher de penser que cet argent aurait pu être tellement utile ailleurs, au lieu de financer un caprice de petite fille richissime.

Evidemment, on peut se dire qu'elle finance ainsi la recherche spatiale. Evidemment, on peut se dire que si ça se trouve elle a aussi donné de l'argent aux bonnes oeuvres. Enfin, j'espère.

Mais vue la médiatisation de cet événement, à votre avis, que va penser le smicard chômeur qui peine à nourrir sa famille ? Que va penser l'éthiopien qui regarde mourir ses enfants de malnutrition ? Que va penser le zaïrois atteint du sida qui n'a pas les moyens de se soigner ? Et que va penser l'ouvrier américain qui trime à l'usine ?

C'est bien beau, les gens riches, mais peut-être qu'avec un peu de décence, on eût pu éviter de dévoiler le prix du billet...