Bon, c'est un vieux rêve, car là pour le coup, elle ne rejette rien du tout. Vraiment ? Pas si sûr !

Car pour produire l'électricité, il faut une centrale électrique qui fonctionne au fioul, ou au nucléaire.

Et puis pour l'instant, la meilleure voiture aurait une autonomie de 250 km. Elle aurait le plancher complètement recouvert de batteries plates. Mais les batteries, une fois mortes sont chères à remplacer et difficiles à recycler.

Le principal écueil, disons-le, est cette fois surtout politique. Les gros groupes pétroliers font évidemment du blocage auprès des constructeurs. J'ai vu plusieurs voitures électriques capables de fonctionner, qui attendent de trouver un constructeur qui accepte de s'engager avec eux.

Mais imaginons maintenant que ça existe. Si vous recouvrez votre toit de plaques solaires. Il faut savoir que leur rendement s'est considérablement amélioré ces derniers temps. Si cela devenait suffisant pour alimenter une voiture, on aurait cette fois véritablement une voiture presque écolo, au recyclage près !

Franchement, pour une voiture de ville qui servirait à aller au boulot, je serais bien partant...