Voilà un moment que je rêvais de me payer cet appareil photo. C'était l'un de mes rêves, pendant un moment inaccessible à cause du prix. Car évidemment, je ne pouvais pas me contenter de l'appareil de base. Non, il me le fallait avec un deuxième objectif bien noté dans les forums. En l'achetant en même temps que le boîtier et son objectif de base, j'avais un rabais non négligeable.

Mais les impôts nous sont tombés dessus et malgré les belles annonces du gouvernement : ils n'ont pas baissé ! Donc, il allait falloir attendre (c'est limite français, ça non ?).

C'est alors qu'en me promenant dans mon garage (oui, il fait 3 hectares, je m'y promène souvent), j'aperçois mes deux vélos. Et là, je me dis qu'en fin de compte, je ne me sers que d'un seul. Celui que j'ai monté moi-même fait double emploi et est finalement moins bon que le beau en carbone. Mais il vaut quand même quelques brouzoufs.

Zou : à vendre !

Je récupérai ainsi les trois quart de la somme. Le reste fut obtenu en cadeaux d'anniversaire et tout de même en contribution personnelle.

Bon, pour faire suite aux péripéties du colis suivi du billet précédent. Il faut quand même raconter que ce matin, j'ai vu sur le suivi Chrnopost que le colis était en instance, car le colis était de classe "confort", donc pas livrable le samedi.

Rhâââârghhhlll !

Il était 9h30. J'appelle le standard de Chronopost qui me dit que je peux aller le chercher au centre de tri. Hop, je saute dans la bagnole, c'est juste à côté. Une demie-heure après, j'étais revenu à la maison avec le paquet.

Conteeeeeeeent !!!

Ca faisait un moment que j'y réfléchissais, que le vélo avait suscité des intérêts qui n'avaient pas aboutis, que la fourche avait été révisée, etc... Ca a pris du temps, le temps pour moi de murir le projet, d'acheter les magazines de photos, de lire les milliers de pages des forums sur le sujet, de comprendre ce que disent les habitués dans leur sabir corporatiste. C'était intéressant.

Evidemment, le lendemain de la commande, le site marchand propose le même kit en promo flash avec 60 euros de moins. Tant pis, c'est fait.

Maintenant que je l'ai dans les mains, je sais qu'il ne me reste plus qu'à prendre des photos. J'adore quand j'arrive à me mener un projet à son terme.

Snif.

Mais voilà : j'ai plus de projet !

Faut que je trouve autre chose. Il me faut un but.

Je vais changer de boulot.