Ca devient vraiment du n'importe quoi.

Je n'y connais pas grand chose au foot qui a toujours été un sport qui m'énerve, plus par son côté fric et justement par le comportement des supporters. Mais là ça dépasse les bornes.

D'abord, lors d'une émeute à la sortie d'un match, un policier en civil sauve un supporter juif de la haine raciale des autres, puis, comme il est noir, est contraint de tirer en tuant un émeutier et en blessant un autre. La justice et de nombreux témoins ont confirmé qu'il était en état de légitime défense. De toutes évidence, même si la mort d'un homme est toujours triste et regrettable, celui-là était dangereux.

Alors oui, il est logique qu'on ait refusé de faire un minute de silence en son honneur dans le stade, alors qu'il faisait partie d'un groupe qui justement ne respectait pas les valeurs de ce stade. Et je trouve choquant de faire une marche silencieuse en mémoire lui. Que sa famille et ses amis le pleure, c'est normal, mais pas en en faisant un symbole, un martyr.

Et maintenant, à cause de cela, les supporters menacent une fois de plus de créer de nouvelles émeutes et demandent purement et simplement l'annulation du match ? Je ne comprend pas. Pourquoi est-ce que les joueurs jouent ? Uniquement pour les supporters ? Pourquoi les joueurs devraient-ils être pénalisés dans leur métier à cause d'une bande d'énergumènes hors la loi ?

D'ailleurs, une fois de plus, les média sne sont pas étrangers à la montée de la violence. Qu'est-ce qu'ils avaient besoin de révéler le passé pas très propre de ce policier ? Et qu'est-ce que ça a à voir ? Parce que que eux, ils n'ont rien à se reprocher, justement ? Le fait qu'il ait fait une escroquerie ne change rien à la violence qui s'était passée ce soir-là.

Mais surtout, pourquoi laisse-t-on cela arriver ? Il s'agit de gens parfaitement connus, fichés, répertoriés. Ils sont systématiquement violents. Ils dégradent systématiquement du mobilier urbain ou du matériel du stade. Bref, ils commettent systématiquement des délits. Mais jamais on ne les arrête. Mieux, ils sont escortés par plusieurs centaines de policiers jusqu'au stade, puis hors du stade jusque chez eux. A cause d'eux, on mobilise des policiers en grand nombre qui seraient certainement plus utiles ailleurs, on dépense de l'argent à réparer leurs dégradations et ils continuent à être autorisés à venir.

Pour éviter cela, on n'a trouvé rien d'autre que de fermer la tribune où ils vont d'habitude. Mais qu'est-ce qui va les empêcher d'aller s'asseoir ailleurs dans le stade ? Et qu'est-ce qui va les empêcher de continuer à foutre la merde ?

Pourquoi est-ce qu'on n'arrête pas ces gens à chaque fois qu'ils pètent un fauteuil de stade, à chaque fois qu'ils détruisent une vitrine de magasin, qu'ils mettent un sac un bus ou un wagon de train ? Pourquoi ne sont-ils pas interdits de stade ?

Pourquoi continue-t-on à tolérer cela ?

Enfin, j'aimerais comprendre pourquoi ce sport génère autant de violences. Car il ne s'agit pas que du PSG, bien sûr. Regardez les tribunes d'un match de rugby, vous y verrez aussi de la passion, mais pas de haine. Il n'est pas rare de voir les supporters des deux camps faire la fête ensemble à la fin du match. Alors où est la différence ?