- Nan, j'en veux pas de l'ananas, ça pique, dit Marie.
- Mais non, celui-là, il ne pique pas. Au contraire, il est très mur ! essaya sa mère.
- Nan, j'en veux pas. Je peux descendre de table ?
- Non, tu restes là jusqu'à ce qu'on ait tous fini. Ne mange pas ton ananas si tu n'en veux pas.
- Dis donc, chérie, c'est vrai qu'il est très bon, cet ananas ! en rajoutai-je.
- Oui, on dirait que c'est de l'ananas en boîte, tellement il est sucré.
- Mmmhhh ! Il est drôlement bon !
- Tiens, Marie, tu en manges, finalement ?
- Oui, c'est le Dieu, il m'a parlé et il m'a dit que je devais manger mon ananas.
- qzpffrrtghkjml. Ah bon.