Alors, avant de dire des conneries, je cite :

La pratique du sexe oral pourrait conduire au développement de tumeurs de la bouche. Cette affirmation surprenante est soutenue par les résultats d’une étude conduite par des chercheurs de l’Agence internationale de recherche sur le cancer (Lyon) qui ont étudié 1600 patients dans plusieurs pays du monde et ont comparé leur mode de vie à celui de 1700 personnes en bonne santé.

Ils ont trouvé que les malades dont les tumeurs portent un virus appelé HPV16 (virus du papillome humain) étaient trois fois plus nombreux que les personnes saines à avoir pratiqué le cunnilingus ou la fellation. Le virus HPV infecte généralement les organes génitaux de l’homme et de la femme. Chez la femme, cette infection peut être responsable de tumeurs du col de l’utérus. Le même mécanisme serait donc à l’œuvre dans certains cas de tumeurs de la bouche. Le Journal Santé

C'est également ce que dit une étude américaine, parue dans le New England Journal of Medicine.

Après "Fumer Tue", va-t-on avoir droit à "Sucer Tue ?" Et où vont-il l'écrire ?

Après les mises en garde sur le gras, le sucre, le tabac, l'alcool, les recommandations pour manger des légumes et faire du sport, va-t-on légiférer sur l'interdiction de la fellation et du cunni ?

A mon avis, c'est une punition divine à l'encontre de ceux qui se vautrent dans la luxure...