J'ai emmené en début de semaine ma Picachu chez le docteur des voitures, à savoir le concessionnaire Citroën.

La clim était en panne, il fallait la réparer. Par la même occasion, je leur ai demandé une révision. Comme je changeais de garage (le précédent ne m'inspirait plus trop confiance), j'ai aussi signalé un problème. A bas régime, ou au ralenti, le moteur cahote, et ce depuis plusieurs mois. L'autre garage m'a parlé d'un problème de jeu de soupapes ou autre truc, qu'il n'y avait rien à faire.

D'abord, ils ont "rechargé" la clim. C'est à dire qu'ils l'ont connectée à une grosse machine gérée par ordinateur, qui vidange le gaz de refroidissement et le remplace et en profite pour faire un diagnostic, regarder s'il n'y a pas une fuite, etc, et tout ça sans intervention humaine. C'est pour ça que ça coûte 100 euros. Boum.

Manque de bol, même après ce traitement, la clim ne marchait toujours pas. Verdict : faut changer le compresseur. Par décence, je ne vous donnerais pas le prix (la vidange de gaz, à côté, c'était de la petite monnaie), mais là, j'ai dit qu'on verrait après.

Le lendemain, le garage, qui a gardé ma voiture pour faire le reste, me rappelle, car ils se sont aperçus que les deux silent-blocs des roues avant sont morts. Bon, ce sont des caoutchoucs. Pas grave, dis-je, changez-les. Oui, mais ça ne se fait pas au détail, il faut changer les deux bras de direction avec. Gasp. Combien ? Ouille. Là, je ne peux pas y couper, pas le choix, je dis Ok.

Entretemps, je fouille sur les forums de bagnoles pour me cultiver sur les clims. J'apprends que pour les problèmes de compresseur, c'est souvent "l'embrayage électro-magnétique" qui lache. Mais comme il fait partie du bloc compresseur, Citroen change le tout sans réfléchir. Pas de détail. Je décide de ne pas le réparer chez le concessionnaire, mais d'emmener plus tard la voiture chez un spécialiste des climatiseurs.

Quand, après trois jours, je récupère la voiture, la facture me fait changer de couleur, mais j'ai limité les dégâts. Le mécano me montre les bras de direction avec les caoutchoucs. Effectivement, c'est pété et ça fait partie intégrante du bras. C'est même visiblement conçu pour être d'un seul morceau, non interchangeable au détail. Le caoutchouc doit coûter 10 euros, alors que l'ensemble...

Ce qui m'agace surtout, c'est que le précédent garage ne l'a jamais vu, alors que j'avais effectivement signalé un léger problème de direction depuis un moment, qui était selon les derniers, caractéristique. Je pouvais juste perdre une roue...

De plus, mon problème de ralenti et de cahots a complètement disparu. Vous savez comment ? En faisant une mise à jour du programme de l'ordinateur qui gère mon moteur. Mais oui, comme pour Windows, une petite mise à jour (non gratuite, bien sûr) a complètement résolu le dérèglement du moteur. Fini, le gars qui met la tête sous le capot et qui bidouille dedans au tournevis, écoutant le chant des pistons pour optimiser le réglage. Non, maintenant, vous vous branchez sur un PC qui vous dit où ça ne va pas et qui règle tout seul.

Pour ma clim, le spécialiste que j'ai vu ensuite m'a changé uniquement l'embrayage du compresseur et ça marche. Ca m'a coûté encore des brouzoufs, mais la moitié de ce que m'avait annoncé Citroen pour tout changer.

Bilan :
- Les constructeurs font volontairement des blocs d'une seule pièce pour que ça coûte bien cher à l'entretien.
- Votre voiture est gérée par un ordinateur qui a besoin d'une mise à jour régulière...

J'aurai de l'air frais pour partir en vacances.

Et cette petite aventure m'a permis de découvrir les Vélib...