Pas évident de faire une photo du ciel la nuit !

Il faut à la fois une grande ouverture (f2.8) et une très looooongue pose. Mon 400D ne me proposait que 30 secondes au maximum.

Et pour arriver à ces deux paramètres, j'ai mis le sélecteur en Manuel. Et là j'ai découvert la pose "Bulb" ! Comme sur le reflex de mon père qui avait la pose B !

En "Bulb", le diaphragme reste ouvert tant qu'on n'a pas relaché le bouton. Je me suis donc installé sur une table en bois dans le jardin et j'ai posé l'appareil, objectif en l'air.

J'ai essayé en laissant ouvert une minute, mais en f20 :

Après, j'ai essayé de laisser ouvert très longtemps (277 secondes) :

Après plusieurs essais, 2 minutes m'a semblé être bien.

Oui, mais il faut tenir 2 minutes, sans bouger du tout ! Et je peux vous dire que 120 secondes, c'est long, on se crispe, on tétanise et ce satané bouton semble être de plus en plus dur ! En plus, pour savoir que ça fait 120 secondes, j'avais posé sur le banc mon portable en mode Chronomètre. Mais le simple fait de le regarder communiquait un mouvement à ma main crispée sur le bouton.

Au bout de plusieurs essais, je commençait à avoir pris le coup. J'avais posé ma main sur la table pour bien tenir, le portable sous les yeux sans que sa lumière ne vienne polluer l'objectif et reculé la tête pour ne pas polluer non plus. Evidemment, à ce moment là, est passé un avion !

Finalement, l'image vue dans le petit écran au dos de mon appareil après 2 minutes de pose à f2.8 et 1600 ISO, m'a semblé bien.

Mais j'avais juste oublié un truc : la Terre tourne ! Et même en deux minutes, ça se voit ! Les étoiles, elles, ne bougent pas, mais la Terre tourne, et le résultat, c'est qu'on voit chaque étoile faire un petit "filé". Si j'étais resté ouvert plusieurs heures, ma photo aurait montré de jolis cercles concentriques avec l'Etoile Polaire au centre.

En fait, pour y arriver, il faut un moteur qui permette à l'appareil de suivre le mouvement de rotation de la Terre. Si vous connaissez un autre moyen, dites-le moi !