Oua nom didiou de pédale à chiotte turque !

Ouh 'culé d'ta race de fils de ta mère à poil sur mon vélo !

Ayé c'est fini !

Ca se radoucit, l'hiver se barre !

Je vais pouvoir me remettre à rouler tous les dimanches, peut-être même le soir puisque les jours rallongent.

Mais putain, qu'est-ce qu'il a été long, cet hiver ! Long, pénible, noir, froid, pourri, démoralisant ! Y'en avait marre, mais ça y est, le printemps arrive, on le sent et il va lui faire la peau.

J'ai aussi retrouvé le moral, de la combativité, de la patate.

Je suis remonté sur le vélo j'ai refait des bornes. Merci le Vélib quotidien qui m'a permis de ne pas me rouiller.

Je sens que si je continue dans l'euphorie, je ne pas tarder à dire aussi des gros mots à mon boss, faut que je voie à me calmer, pitêt...

A moins que...