J'adore.

Pour une fois que j'aime bien ce que fait le père di Falco !

D'abord ça m'amuse beaucoup de voir les grenouilles de bénitier s'offusquer pour ce qu'elles appellent un blasfème.

Ensuite, je trouve que c'est une excellente idée pour dépoussiérer l'histoire du Christ. Depuis le temps que les chrétiens voient cette croix comme un symbole, ils ne la voient plus pour ce qu'elle était vraiment : un instrument de torture. Ceux qui subissaient ce supplice mettaient de très longues heures à mourir. A côté, la chaise électrique est très humaine, si on peut dire.

Cette œuvre, destinée à provoquer, atteint bel et bien son but. Elle sert surtout à rappeler ce que les chrétiens revendiquent : le Christ serait mort en souffrant pour racheter l'humanité.

Gainsbourg aurait dit : " Si le Christ était mort sur une chaise électrique, tous les petits chrétiens porteraient une petite chaise en or autour du cou ".

Et pourquoi pas ?