Je ne souhaite à personne d'attraper le sida, d'être affamé, de vivre dehors, de ne pas connaître l'hygiène, d'être alcoolique, drogué, malade du Sida.

Ca peut arriver à tout le monde, malheureusement. Moi aussi, un jour, il peut m'arriver de perdre mon boulot, d'être abandonné et de finir dans la rue. Et je pense que comme les autres, je picolerai. Et puis un jour, je me piquerai, parce que de toutes façons, il n'y a plus rien à perdre, juste à gagner un moment d'oubli.

Parfois, il faudrait pouvoir faire un "stage de malheur". Histoire de connaître ce que c'est.

Lire le billet